Pour les vapoteurs de longue date, les différents types de tirage n’ont plus de secret, cependant si vous débutez, cela peut sembler encore un peu mystérieux.
Alors aujourd’hui nous allons voir ensemble tout ce que vous devez savoir sur le tirage direct et le tirage indirect.

LE TIRAGE INDIRECT ou MTL  pour « Mouth To Lung » – traduction « de la bouche au poumon »

Quand vous fumez, vous aspirez la fumée d’abord et ensuite vous la dirigez vers les poumons. C’est ce qu’on appelle l’inhalation indirecte qui est en 2 temps. Pour la cigarette électronique à tirage indirect suit le même principe, vous allez reproduire un tirage très proche d’une cigarette.

LE TIRAGE DIRECT ou DL pour « Direct Lung« , traduction « directement aux poumons »

Le tirage direct est l’opposé du tirage indirect c’est-à-dire que cela va consister à ouvrir les poumons et inhaler la vapeur directement dans les poumons (comme une grosse respiration), certains l’appelle tirage « chicha ».

LES ELEMENTS QUI ENTRENT EN JEU

Pour les deux types de tirages, il y  a 3 éléments qui entrent en jeux sont : l’airflow, la résistance et le drip tip.

AIRFLOW

Il s’agit de la bague rétractable qui se trouve sur votre clearomiseur. Elle va vous permettre de gérer l’arrivé d’air.
Pour un tirage indirect, vous allez resserrer cette bague, l’air arrivera en bouche en plus petite quantité
Pour le tirage direct, vous privilégierez une grande ouverture de votre airflow, afin d’avoir un maximum d’air.

LES RESISTANCES

Pour les résistances, il y a une valeur magique à retenir : 1 ohm.
Nous aurons donc de type de résistances : celles supérieures à  1 ohm et celles inférieures à 1 ohm.

Pour un tirage indirect, il est nécessaire d’avoir une résistance supérieure à 1 ohm, cela va engendrer une quantité de vapeur moindre et un hit raisonnable en présence d’un haut taux de nicotine.

Pour la vape directe, nous allons utiliser des résistances inférieures à 1 ohm pour produire un maximum de vapeur à des taux de nicotine assez bas. Les saveurs seront automatiquement décuplées par la puissance et le tirage de celui-ci.

LE DRIP TIP

Le drip tip c’est l’embout où l’on va placer les lèvres qui doit être étroit pour restreindre le passage de vapeur.
Pour le tirage indirect, les embouts fins et longs permettront d’avoir ce tirage.
Pour le tirage direct les embouts courts et larges seront préconisés

CHOISIR SON PROPRE TIRAGE POUR DEBUTER

Le tirage est également une question personnelle, certaines personnes seront beaucoup plus à l’aise avec un tirage indirect d’autres avec un tirage direct. Les besoins de chacun sont différents c’est pourquoi il n’y a pas de science exacte dans le choix de son premier tirage de cigarette électronique.

Mon conseil, qui va suivre, est issu des retours d’expérience de mes clients en magasin – il fonctionne dans 90% des cas.

MON CONSEIL D’EXPERT

Encore une fois chaque personne est unique, je partage avec vous mon expérience acquise auprès de centaines de clients.
Dans les cas que j’observe quotidiennement au magasin, le tirage direct correspond à un très large panel de clients.

Mon but est que vous arriviez à faire comprendre à votre cerveau que vous souhaitez arrêter de fumer et non de remplacer la cigarette classique. Aujourd’hui le plus gros du travail se passe dans la tête. L’avantage avec un tirage direct est que votre cerveau ne peut pas assimiler cela à une cigarette et c’est notre objectif.

Alors le fait de s’écarter un maximum de la cigarette vous permettra de ne pas craquer sur la première cigarette. Le plaisir de vapoter diverses saveurs ne vous donnera plus envie de toucher à une cigarette et grâce à ce tirage, les saveurs seront décuplées !

Si vous avez n’importe quelle question concernant ces deux types de tirage n’hésitez pas à venir vous renseigner en boutique ou sur notre site internet.

J’espère vous avoir éclairé un maximum sur ces tirages et vous avoir aiguillé dans le choix de votre première cigarette électronique !

Je vous souhaite à tous une bonne vape

Jeremy, Expert Cigusto Lillenium