Le tabagisme est une habitude qui s’accroche tenacement, mais les preuves s’accumulent pour montrer qu’il n’est jamais trop tard pour laisser tomber la cigarette.
Une étude canadienne récente met en lumière un fait encourageant : arrêter de fumer avant l’âge de 40 ans pourrait bien être la clé pour vivre aussi longtemps que ceux qui n’ont jamais fumé.

Cet article explore les conclusions de cette étude et souligne pourquoi, si vous êtes fumeur, prendre la décision d’arrêter avant de franchir le seuil des quatre décennies est essentiel pour votre santé et votre longévité.

L’Étude canadienne : un nouvel espoir pour les fumeurs

La recherche, intitulée « Abandon du tabac et mortalité à court et à long terme », menée par des scientifiques de l’Université de Toronto et de l’Université de Tromsø, a suivi près de 1,5 million de personnes sur une période de 15 ans.

En se basant sur les registres de décès de quatre pays différents, les chercheurs ont examiné l’impact de l’arrêt du tabac sur l’espérance de vie, en tenant compte de l’âge auquel les participants ont arrêté de fumer.

Les résultats de l’étude : une seconde chance avant 40 ans

L’une des découvertes les plus frappantes de l’étude est que les personnes qui arrêtent de fumer avant 40 ans ont presque les mêmes chances de vivre jusqu’à 80 ans que les non-fumeurs.

  • Les résultats montrent que les femmes qui prennent cette décision bénéficient d’un taux de survie de 87 %, similaire à celui des non-fumeuses.
  • Pour les hommes, ce taux est de 82 %, à peine inférieur à celui des hommes qui n’ont jamais fumé (83%).

Comprendre l’impact : pourquoi arrêter avant 40 ans fait la différence

Arrêter de fumer réduit le risque de nombreuses maladies liées au tabagisme, telles que les maladies cardiaques, le cancer et les maladies pulmonaires.

L’étude souligne que l’arrêt précoce du tabac, en particulier avant 40 ans, maximise ces bénéfices en offrant au corps une chance de récupérer et de réduire significativement les risques de maladies graves.

Au-delà de 40 ans : il n’est jamais trop tard pour arrêter

Bien que l’étude mette en avant les avantages d’arrêter de fumer avant 40 ans, elle offre également une lueur d’espoir à ceux qui sont déjà passés cette étape.
Les résultats indiquent que même après 40 ans, arrêter de fumer peut considérablement améliorer l’espérance de vie et la qualité de santé.
Les chercheurs encouragent donc tous les fumeurs, quel que soit leur âge, à prendre la décision d’arrêter.

Stratégies d’Arrêt du Tabac : Comment Réussir

Arrêter de fumer est un défi, mais avec le bon plan et le soutien, il est tout à fait possible de réussir. Voici quelques stratégies qui peuvent aider :

  • Fixez une date d’arrêt et tenez-vous-y.
  • Cherchez du soutien auprès de la famille, des amis ou de groupes de soutien.
  • Envisagez l’utilisation de substituts nicotiniques ou de médicaments sur ordonnance pour gérer les symptômes de sevrage.
  • Restez actif et adoptez un mode de vie sain pour gérer le stress et les envies de fumer.

Conclusion

L’étude canadienne sur l’arrêt du tabac et la mortalité met en évidence l’importance vitale d’arrêter de fumer, en particulier avant l’âge de 40 ans.
Cependant, quel que soit votre âge, arrêter de fumer offre des bénéfices significatifs pour votre santé et votre longévité.
Avec les bonnes stratégies et le soutien, vous pouvez prendre le contrôle de votre santé et ouvrir la porte à une vie plus longue et plus saine.

Source :

Smoking Cessation and Short- and Longer-Term Mortality
AuthorsEo Rin Cho, Ph.D.Ilene K. Brill, M.P.H.Inger T. Gram, M.D.Patrick E. Brown, Ph.D., and Prabhat Jha, M.D.[email protected]Author Info & Affiliations